En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Du courage pour chaque jour

Každý den odvahu

Drame d'Evald Schorm, avec Jan Kačěr (Jarda), Jana Brejchová (Věra), Josef Abrhám (Bořek), Vlastimil Brodsky (le rédacteur), Jiinař Jirásková (Olina), Olga Scheinpflugová (la logeuse).

  • Scénario : Antonín Máša
  • Photographie : Jan Čurřik
  • Décor : Jan Oliva
  • Musique : Jan Klusák
  • Montage : Josef Drobřichovský
  • Pays : Tchécoslovaquie
  • Date de sortie : 1964
  • Durée : 1 h 45
  • Prix : Prix de la critique tchécoslovaque 1964 ; Prix de la critique et Prix du public, Pesaro 1966

Résumé

Dans les années tournantes du « dégel » tchécoslovaque – annonciateur du « Printemps de Prague » – l'ouvrier de choc Jarda s'effondre, désarmé par l'insolence de jeunes ouvriers contestataires.

Commentaire

À trente-trois ans, le documentariste Schorm tourne ce premier long métrage. C'est une réussite. Outre le constat d'une société en crise sécrétant l'ennui et le triomphe des médiocres, le film est une réflexion sociale, morale et politique sur l'homme et la société. « Vivre, disait Schorm, c'est se battre avec les autres et avec soi-même ».