En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Douze Hommes en colère

Twelve Angry Men

Drame de Sidney Lumet, avec Henry Fonda (l'architecte), Lee J. Cobb (le patron capitaliste), Ed Begley (le vieux raciste), Jack Warden (l'amateur de base-ball), Martin Balsam (le meneur de débats), Jack Klugman (le prolétaire), John Savoca (l'accusé).

  • Scénario : Reginald Rose
  • Photographie : Boris Kaufman
  • Décor : Robert Markell
  • Musique : Kenyon Hopkins
  • Montage : Carl Lerner
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1957
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 35
  • Prix : Ours d'or, Berlin 1957

Résumé

Un adolescent est accusé du meurtre de son père. Comme il risque la peine capitale, la loi américaine exige l'unanimité du jury pour que cette sentence soit prononcée. Au premier tour de délibération, un seul juré sur douze vote « non coupable ». Cet homme, un architecte, symboliquement vêtu de blanc, est un juste. Il œuvrera pendant un long après-midi de canicule pour faire basculer le verdict.

Commentaire

Adapté d'une dramatique télévisée, ce film spectaculaire a été non seulement magistralement interprété, mais coproduit par Henry Fonda. Malgré l'artifice de la situation, de type théâtral, malgré son caractère exemplaire, on ne peut s'empêcher d'être fasciné par le mécanisme du suspense. Le huis clos accentue l'atmosphère d'étouffement et donne plus d'intensité à l'action. Le film est un long morceau de bravoure et un bel exemple d'éloquence humanitaire.