En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Docteur Petiot

Drame de Christian de Chalonge, avec Michel Serrault, Pierre Romans, Zbigniew Horok, Bérangère Bonvoisin.

  • Scénario : Dominique Garnier, Christian de Chalonge
  • Photographie : Patrick Blossier
  • Décor : Yves Brover
  • Musique : Michel Portal
  • Montage : Anita Fernandez
  • Pays : France
  • Date de sortie : 1990
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 42

Résumé

Le docteur Petiot est un de ces monstres odieux qui jalonnent l'histoire des faits divers. Pendant la dernière guerre, il avait la réputation d'aider les Juifs à échapper à la Gestapo. En fait, il les tuait pour les dépouiller. À la Libération, il s'est déclaré résistant. On l'a percé à jour, jugé, condamné.

Commentaire

De cette étrange et sinistre destinée, Christian de Chalonge a tiré un film qui semble échapper à la réalité historique pour devenir conte fantastique, aventure surréelle. Le style des images est délibérément expressionniste. Les rues de Paris et de sa banlieue, la nuit, sont d'extravagantes fantasmagories. Le personnage lui-même, pathétique, psychopathe, magnétique, imprévisible, inouï, échappe aux catégories humaines ordinaires. Une idée se dégage de l'observation de cette insupportable et captivante créature : le mal existe, il suffit que certaines circonstances soient réunies pour qu'il se manifeste dans sa hideur. Petiot pourrait être vous ou moi placé dans des conditions « favorables ». Si le travail de Chalonge est remarquable, la prestation de Michel Serrault – qui défend vaillamment ce personnage indéfendable – est géniale.