En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Deux sous d'espoir

Due soldi di speranza

Comédie de Renato Castellani, avec Vincenzo Musolino (Antonio Catalano), Maria Fiore (Carmela), Gina Mascetti (signorina Angelini), Carmela Cirillo (Giulia), Luigi Astarita (Pasquale Artú).

  • Scénario : Renato Castellani, Titina De Filippo, sur un sujet de R. Castellani et Ettore Margadonna
  • Photographie : Arturo Gallea
  • Musique : Alessandro Cicognigi
  • Montage : Jolanda Benvenuti
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1951
  • Durée : 1 h 43
  • Prix : Grand Prix international, Cannes 1952

Résumé

Antonio Catalano rentre du service militaire dans son village des environs de Naples. Il cherche du travail pour faire vivre sa mère et ses sœurs, et voudrait épouser Carmela dont le père le refuse parce qu'il est trop pauvre. Une de ses sœurs étant enceinte, le curé l'engage comme aide-sacristain pour qu'il puisse gagner l'argent de la dot. Après des activités nocturnes, à Naples, qui lui font perdre sa place, il épouse de force Carmela.

Commentaire

La principale caractéristique du film est son rythme rapide, endiablé, « comme scandé par un métronome » (selon Carlo Lizzani), et sur lequel s'aligne la diction des comédiens. Par le sujet, les personnages secondaires, la peinture sociale est assez forte, mais tirée vers le pittoresque spectaculaire. Aussi, plutôt qu'un chef-d'œuvre du néoréalisme, faut-il y voir la préfiguration de la comédie rose qui fleurira dans les années 1950.