En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Des oiseaux petits et gros

Uccellacci e uccellini

Comédie de Pier Paolo Pasolini, avec Totò (le père), Ninetto Davoli (le fils).

  • Scénario : Pier Paolo Pasolini
  • Photographie : Tonino Delli Colli, Mario Bernardo
  • Décor : Luigi Scaccianoce
  • Musique : Ennio Morricone
  • Montage : Nino Baragli
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1966
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 31

Résumé

Deux vagabonds vont par les chemins, accompagnés d'un corbeau qui leur parle de philosophie sans qu'ils le comprennent. Le corbeau leur fait vivre quelques aventures. Ils se retrouvent moines franciscains au xiie siècle, chargés d'apprendre le langage des oiseaux pour les évangéliser, puis replongent dans notre siècle pour combattre l'injustice et montrer aux hommes le droit chemin. Mais eux-mêmes ont du mal à suivre leur enseignement et, affamés, sautent sur le corbeau pour le dévorer, ce qui d'ailleurs leur permettra d'intégrer sa pensée et de la dépasser.

Commentaire

Si l'esprit de Pasolini est essentiellement tragique, il nous montre ici qu'il peut être le plus drôle des cinéastes, tout imprégné de la verve burlesque et populaire de Charlie Chaplin ou de Laurel et Hardy. Ce film d'une grande simplicité formelle, et qui possède un sens rare de la beauté urbaine, est la meilleure comédie jamais faite en Italie. Le génial Totò y trouve enfin un metteur en scène à sa démesure. Pasolini réalisera l'année suivante un codicille en couleurs à ce film : la Terre vue de la Lune.