En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Crimes et délits

Crimes and Misdemeanours

Comédie de Woody Allen, avec Martin Landau, Angelica Huston, Claire Bloom, Woody Allen, Mia Farrow, Sam Waterston, Martin Bergmann, Jenny Nichols.

  • Scénario : Woody Allen
  • Photographie : Sven Nykvist
  • Musique : compilation
  • Montage : Susan E. Morse
  • Pays : États-Unis
  • Date de sortie : 1990
  • Son : couleurs
  • Durée : 1 h 44

Résumé

Woody Allen nous prend toujours à contre-pied. On attend un sourire ou un gag, on rencontre des personnages inquiets, voire torturés. Inversement, ses histoires sombres sont traitées en comédies. Il y a plusieurs façons de voir Crimes et délits. Au départ, c'est un drame. Un homme comblé et respectable (il est ophtalmo et fréquente le meilleur monde) trompe son épouse avec une grande fille jalouse qui finit par l'encombrer. Il prend à la blague la suggestion qui lui est faite de s'en débarrasser par le crime. Et puis, l'idée fait son chemin.

Commentaire

L'autre voie d'accès est la farce d'humour noir. Elle est désopilante et peuplée de personnages pittoresques, savoureux, irrésistibles, au premier rang desquels un cinéaste intellectuel obligé de réaliser un documentaire à la gloire de son beau-frère, un vrai beauf qu'il déteste. Woody Allen se moque globalement de tout le monde : des bourgeois, des infidèles, des criminels, des lâches, des arrogants, des hypocrites, des intellectuels macérant voluptueusement dans leurs fantasmes d'incompris, de lui-même enfin qui est – un peu – tous ces personnages et – beaucoup – le contraire de tous ces personnages. Un malaise se dégage de cette comédie plus acide, plus triste et désabusée qu'il n'y paraît.