En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Colonel Redl

Redl ezredes

Film historique d'István Szabó, avec Klaus Maria Brandauer (Alfred Redl), Armin Mueller-Stahl (le prince héritier), Gudrun Landgrebe (Katalin Kybinyi), Hans Christian Blech (Von Roden), Jan Niklas (Christopher Kubinyi).

  • Scénario : István Szabó, Peter Dobai, d'après la pièce de John Osborne A Patriot for Me
  • Photographie : Lajos Koltai
  • Décor : Joszef Romvari
  • Musique : Zdenko Tamassy
  • Pays : Hongrie, R.F.A. et Autriche
  • Date de sortie : 1985
  • Son : couleurs
  • Durée : 2 h 20
  • Prix : Prix du jury, Cannes 1985

Résumé

L'Empire austro-hongrois, quelque temps avant Sarajevo. Alfred Redl, issu d'un milieu très modeste, mais brillant et intelligent, a réussi à entrer à l'école militaire. Vouant une fidélité sans faille au Kaiser, il gravit de nombreux échelons, n'hésitant pas à renier ou trahir sa famille, ses amis, voire lui-même. C'est ainsi qu'il se marie pour dissimuler son homosexualité. Pour remettre de l'ordre dans l'armée, on le charge d'instruire une véritable « chasse au complot ». Mais, en raison de ses origines, Redl est lui même désigné comme victime expiatoire. Il se suicide.

Commentaire

À travers le personnage de Redl, Szabó évoque par des images glacées et austères la décadence et la fin d'un empire. Mais le film repose entièrement sur la performance d'acteur de Brandauer, au charme trouble, équivoque et fascinant.