En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bellissima

Bellissima

Mélodrame de Luchino Visconti, avec Anna Magnani (Maddalena Cecconi), Walter Annichiarico Chiari (Alberto Annovazzi), Tina Apicella (Maria Cecconi), Gastone Renzelli (Spartaco Cecconi), Alessandro Blasetti, Liliana Mancini.

  • Scénario : Cesare Zavattini, Suso Cecchi d'Amico, Luchino Visconti
  • Photographie : Piero Portalupi
  • Décor : Gianni Polidori
  • Musique : Franco Mannino
  • Pays : Italie
  • Date de sortie : 1951
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 45

Résumé

Le metteur en scène Blasetti, qui cherche une petite fille pour son prochain film, organise un concours. Toutes les mères de Rome traînent leurs filles à Cinecittà. Maddalena, une femme du peuple, est prête à tout pour que sa fille réussisse. Dans les studios, elle rencontre un escroc qui prétend la pistonner.

Commentaire

Avec Bellissima, l'un des fondateurs du néoréalisme approfondit sa réflexion sur la société italienne et surtout sur l'usine à rêves : le cinéma. Il dénonce le « miroir aux alouettes » et un des principes du néoréalisme qui apporte la gloire à une inconnue pour l'oublier aussitôt. La Magnani porte le film à bout de bras dans le rôle d'une mère étouffante qui voit enfin la possibilité de vivre ses rêves grâce à sa fille. Exceptionnellement, Visconti a laissé son actrice improviser complètement et, en mère blessée par les rires dont sa fille est victime, elle atteint le tragique.