En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amore

Amore

Drame en deux épisodes de Roberto Rossellini : une voix humaine (Una voce umana) d'après la pièce de Jean Cocteau, et le miracle (Il miracolo), avec Anna Magnani (la femme au téléphone, Nannina la folle), Federico Fellini (saint Joseph, le berger).

  • Scénario : Roberto Rossellini, d'après la pièce de Jean Cocteau (premier épisode), Federico Fellini et Tullio Pinelli d'après une nouvelle de Valle-Inclan (second épisode)
  • Photographie : Robert Julliard (premier), Aldo Tonti (second)
  • Décor : Christian Bérard (premier)
  • Musique : Renzo Rossellini
  • Pays : Italie
  • Dates de sortie : 1947-1948
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 35 min et 43 min

Résumé

Une voix humaine : une femme abandonnée par son amant, mais qui ne peut s'en arracher, ne vit que des longs coups de téléphone pathétiques qu'elle lui adresse encore. Elle pleure, supplie, s'excuse, se résigne…

Le Miracle : une « folle » violée par un berger est persuadée qu'elle a rencontré saint Joseph. Le village se moque d'elle.

Commentaire

Malgré le titre, il n'y a aucun autre point commun à ces deux moyens métrages que l'art d'Anna Magnani, à laquelle Rossellini voulut offrir ce récital presque en solo (si l'on excepte le rôle épisodique et muet tenu dans le Miracle par son propre scénariste, Fellini en personne). Ce second épisode ne fut d'ailleurs entrepris que comme complément de programme au premier, un morceau de bravoure pour comédienne adapté de la pièce de Cocteau, la Voix humaine.