Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Île nue

Hadaka no Shima

Drame de Kaneto Shindo, avec Nobuko Otowa (la femme), Taiji Tonoyama (l'homme), Shinji Tanaka et Masonori Horimoto (les enfants).

  • Scénario : Kaneto Shindo, Eisaku Matsura
  • Photographie : Kiyoshi Kuroda
  • Musique : Hikaru Hayashi
  • Montage : Kazu Enoki
  • Pays : Japon
  • Date de sortie : 1960
  • Son : noir et blanc
  • Durée : 1 h 39

Résumé

Sur une petite île presque déserte, perdue dans la mer intérieure du Japon, un couple et ses deux enfants s'épuisent à faire pousser quelques légumes, leur culture de survie. L'eau douce est rare. Il faut aller la chercher très loin, à dos d'homme (ou de femme). Chaque goutte compte. Le jour où la femme fait tomber un seau par maladresse, son mari la gifle. Elle accepte le châtiment. Un enfant meurt, la vie continue, monotone, désespérante.

Commentaire

L'originalité de ce film est double. C'est une sorte de documentaire répétitif à la manière du Boléro de Ravel (reprise inlassable du même leitmotiv) et c'est un film quasiment muet. On entend bien les bruits, on écoute une musique d'accompagnement très présente, lancinante, mais les personnages ne parlent pas. Ce parti pris ôte à cette description de la misère humaine son caractère réaliste et en fait un poème, une élégie, une sorte d'hymne à la fatalité et à la résignation qui sollicite l'adhésion et, par voie de conséquence, l'indignation du spectateur.