En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

transmission

(latin transmissio, de transmittere, transporter)

Types de transmissions
Types de transmissions

Communication du mouvement d'un organe à un autre au moyen d'engrenages, de câbles, de courroies, de chaînes, de systèmes articulés, etc. ; organe ou ensemble d'organes servant à transmettre le mouvement.

MÉCANIQUE

Sur un véhicule automobile, la transmission comprend : l'embrayage, assurant la liaison entre le moteur et le changement de vitesse ; la boîte de vitesses, qui permet au moteur et aux roues motrices de tourner à des vitesses s'accordant aux circonstances de la circulation ; le couple conique, qui renvoie le mouvement aux arbres de roue ; et le différentiel, grâce auquel les roues peuvent tourner à des vitesses différentes l'une de l'autre dans les virages. Dans la disposition classique à roues arrière motrices, embrayage et changement de vitesse sont à l'avant : un arbre de transmission transmet le mouvement de la sortie du changement de vitesse au pont arrière. Le reste de la transmission est groupé aux roues arrière.

Dans la traction par les roues avant, celles-ci sont entraînées par l'intermédiaire d'un pont avant, qui transmet le mouvement du moteur aux arbres des roues par l'intermédiaire de joints de Cardan, et de joints homocinétiques. La transmission par les quatre roues, d'abord réservée aux véhicules tout-terrain et aux voitures de rallye, gagne les voitures particulières ; elle utilise un différentiel central qui répartit le couple moteur entre les essieux avant et arrière. La transmission automatique est constituée d'un convertisseur hydraulique de couple, associé à un changement de vitesse à trains planétaires. Utilisée sur certains véhicules, la transmission continue permet de faire varier continûment le rapport de démultiplication, sans avoir recours à une boîte de vitesses.