En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

roue hydraulique

Les roues hydrauliques étaient connues des Romains, qui les utilisaient dans les moulins à grain.

On distingue :

1. La roue pendante, à palettes, à axe horizontal, que le courant d'eau frappe à sa partie inférieure.

2. La roue de côté, à aubes ou à godets, qui reçoit l'eau d'une canalisation à la hauteur de son axe ; c'est le poids de l'eau qui agit comme force motrice.

3. La roue à augets en dessus, qui utilise la force vive d'une chute d'eau frappant ses augets d'une hauteur de plusieurs mètres.

4. La roue à cuillères, à axe vertical, qui utilise la force vive d'un jet d'eau venant frapper la partie concave de ses cuillères.

5. La roue Pelton, à axe horizontal, enfermée dans une bâche métallique, qui reçoit la pression d'un barrage (situé très au-dessus) transmise par une canalisation. Utilisée dans les centrales électriques de montagne, avec des pressions d'eau de l'ordre de 1 à 1,5 t/cm2, les roues Pelton peuvent fournir une puissance de plusieurs MW.