En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ramollissement cérébral

Nécrose du tissu cérébral secondaire à l'occlusion de l'artère qui irrigue le territoire affecté. (Synonyme : infarctus cérébral.)

NEUROLOGIE

Dans le ramollissement cérébral, les signes observés dépendent du territoire vascularisé par l'artère touchée. Les ramollissements sont dus à deux mécanismes. Le premier est la thrombose qui réalise une obstruction progressive de la lumière vasculaire. Elle peut avoir pour causes l'athérosclérose, l'artériolosclérose, l'artérite et les traumatismes. Le second est l'embolie, qui prend son origine à distance dans un thrombus mural (par exemple de la carotide interne) ou dans le cœur. Le ramollissement cérébral antérieur affecte le territoire de l'artère cérébrale antérieure et se manifeste par une hémiplégie à prédominance crurale, controlatérale à la lésion et par un syndrome du corps calleux ; le ramollissement cérébral postérieur est consécutif à l'oblitération du tronc et des branches de l'artère cérébrale postérieure, le ramollissement sylvien à l'oblitération du tronc ou des branches de l'artère cérébrale postérieure.

Pour en savoir plus, voir l'article accident vasculaire cérébral.