En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

pyroxène

Silicate naturel de composition variable, cristallisant dans les systèmes orthorhombique (orthopyroxène, ferromagnésien) ou monoclinique (clinopyroxène, calcique ou sodique), constituant important des roches éruptives et métamorphiques.

Inosilicates en chaîne simple, les pyroxènes forment une famille complexe de minéraux ferromagnésiens incluant en proportions variables Na et Ca. Ils se présentent dans les roches magmatiques et métamorphiques.

Les pyroxènes forment des prismes plus ou moins allongés à section rectangulaire à angles tronqués montrant généralement deux clivages presque à angle droit, rarement fibreux. La couleur est noire à éclat métallique, parfois verte, plus rarement violacée ou grise. On distingue trois groupes, suivant le système cristallin et le chimisme :
– les orthopyroxènes (système orthorhombique), qui constituent une série isomorphe (Mg,Fe)2(SiO3)2 dont le pôle magnésien est l'enstatite et qui est communément représentée par l'hypersthène (la bronzite en est une variété à reflets bronzés) ;
– les clinopyroxènes ferromagnésiens et calciques (système monoclinique), représentés surtout par l'augite, qui forme des cristaux noir ébène, par le diopside, verdâtre et translucide (dont une variété est le diallage), la pigeonite et l'hédenbergite ;
– les clinopyroxènes alcalins (système monoclinique), représentés par le spodumène, ou triphane (à Al et Li), la jadéite et l'aegyrine (à Na).

Les orthopyroxènes sont typiques des gabbros et des roches ultrabasiques.

Dans les clinopyroxènes, le diopside se trouve dans des roches métamorphiques, par contre l'augite et la pigeonite sont des minéraux caractéristiques des roches magmatiques et plus particulièrement des basaltes, des andésites, des gabbros et des ultrabasites.

L'aegyrine se trouve plus particulièrement dans des roches magmatiques différenciées, comme les granites alcalins, les syénites, les trachytes et les phonolites.

La jadéite caractérise certaines roches métamorphiques de haute pression.

Les pyroxènes s'altèrent en serpentine, chlorite, calcite, une forme commune étant l'ouralitisation du pyroxène par évolution en hornblende et en actinote.

On appelle « pyroxénite » une roche métamorphique composée principalement de pyroxène.

Une pyroxénolite est une roche magmatique grenue noire composée de pyroxène. Un pyroxénoïde est un inosilicate dont les principaux représentants sont la wollastonite et la rhodonite.