En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

platéosaure

Grand reptile fossile du trias supérieur (−228 à −200 Ma). [Ordre des saurischiens, sous-ordre des théropodes.]

Depuis les premiers fossiles découverts en Allemagne centrale par Hermann von Meyer en 1837, on en a mis au jour un très grand nombre de restes, dont plusieurs crânes et squelettes complets, sur plus d'une douzaine de sites européens (France, Suisse, Allemagne), et les platéosaures sont aujourd'hui les mieux connus des prosauropodes, ancêtres des gigantesques sauropodes du Jurassique, tels les brontosaures et les diplodocus.

Leurs dents, leur corps massif (environ 7 m de hauteur en position dressée, pour un poids de plus d'une tonne et demie) et leurs robustes membres postérieurs indiquent qu'ils étaient essentiellement herbivores, comme la plupart des prosauropodes, tout en pouvant, à l'occasion, être omnivores. Leurs membres antérieurs, bien que plus petits que les postérieurs, étaient encore relativement robustes avec de larges pattes aptes à saisir les branches ; toutefois, malgré leur facilité à se dresser sur leurs pattes postérieures pour atteindre les feuilles des arbres, les platéosaures marchaient sans doute peu en position dressée car leur long cou les alourdissait trop pour qu'ils puissent marcher longtemps sur leurs pattes arrière. Recouvert d'un étui corné, le pouce de leurs deux pattes antérieures étaient prolongé par un longue griffe acérée, en forme de faucille, qui leur permettait de creuser la terre à la recherche de racines succulentes. Leurs dents, plus grandes et finement dentelées, n'étaient sans doute pas parfaitement adaptées à la mastication des végétaux coriaces qui constituaient leur nourriture et ils avalaient donc des pierres (gastrolithes) qui achevaient de broyer les feuilles et les racines dans l'estomac.