En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

performance

(anglais performance, de l'ancien français parformance, achèvement)

Mode d'expression artistique contemporain qui consiste à produire des gestes, des actes, un événement dont le déroulement temporel constitue l'œuvre. (Synonyme : action.)

ART CONTEMPORAIN

Les prémices

Si le terme n'est apparu que dans les années 1970, la pratique de la performance fut adoptée beaucoup plus tôt par les milieux avant-gardistes. Ainsi, Marinetti, théoricien du futurisme, fustige les académismes en proposant aux artistes de s'inspirer de la beauté éphémère et iconoclaste des arts de la scène. Les soirées dada du cabaret Voltaire (Zurich, 1917) s'inscrivent dans cette lignée ; le corps de l'artiste y devient un médium à part entière de la contestation artistique.

Les développements

C'est cette tradition critique qui s'est ranimée, notamment sous l'impulsion décisive du mouvement Fluxus (1961). Le happening qualifie alors ces actions éphémères, non reproductibles, jouées dans l'instant sans autre préméditation que celle d'affirmer le libre arbitre de l'artiste et son refus d'être absorbé par les lois du marché. Dans l'esprit des dadaïstes de la première heure, les performances Fluxus sont des hymnes à « la réalité du non-art », vecteurs de la détestation des pouvoirs établis.

Au Japon, le groupe Gutaï (1955-1972) formé par Yoshihara Jiro, a adopté le même glissement entre les arts visuels et les arts de la scène. L'art corporel des années 1970 a amplifié ce mouvement dans des actes qui mettent parfois en danger l'intégrité physique de leurs auteurs.