Identifiez-vous ou Créez un compte

nickelage

Opération de revêtement superficiel d'une pièce métallique par dépôt d'une couche de nickel, dans un bain électrolytique ou chimique ; le revêtement lui-même.

Le nickelage électrolytique est réalisé sur des pièces de toutes dimensions en fer, acier, alliage cuivreux, alliage de zinc et alliage léger d'aluminium. Le nickelage dur s'obtient à l'aide d'un bain de sulfate de nickel additionné de chlorure d'ammonium et d'acide borique, maintenu vers 50 °C. Ce revêtement de nickel sert de base au chromage dur pour des pièces ayant à résister à l'usure dans un milieu corrosif. Le nickelage brillant permet d'obtenir directement par électrolyse un revêtement correct ne nécessitant pas de brillantage. Le nickelage chimique est parfois utilisé pour des revêtements décoratifs de faible épaisseur, par simple immersion de la pièce dans une solution de divers sels de nickel.