En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les musées Picasso en France

Pablo Picasso a été à l'origine de la création de musées qui portent son nom : en 1949, le château Grimaldi d'Antibes devient musée Picasso – il s'agit du premier musée français consacré à un artiste vivant –, grâce aux 25 peintures et aux 44 dessins réalisés sur place par Picasso, à l'invitation du conservateur du château, Dor de la Souchère ; en 1959, la chapelle de Vallauris, qu'il a décorée en 1952 des deux panneaux de la Guerre et de la Paix, devient musée national.

Lorsque le musée Picasso est inauguré à Barcelone, en 1963, il ne recèle encore que la donation de Jaime Sabartés, qui sera complétée en 1968 et en 1970 par deux donations de l'artiste lui-même : les tableaux de la série des Ménines et des œuvres de ses débuts restées dans sa famille.

Les œuvres reçues en dation et celles reçues en donation ont permis à l'État français de devenir propriétaire d'une collection exceptionnelle des œuvres du peintre espagnol (plus de 200 peintures, 160 sculptures, 29 tableaux-reliefs, 88 céramiques, des papiers collés, près de 2 000 dessins et 1 600 estampes). Un accord entre l'État et la Ville de Paris a permis de l'installer dans un décor privilégié, celui d'un hôtel du Marais construit au xviie s. pour Aubert de Fontenay, fonctionnaire des gabelles (d'où le surnom d'hôtel Salé), sis entre la rue de Thorigny et la rue Vieille-du-Temple. Restauré, réaménagé et inauguré en 1985, il abrite des peintures, des dessins et des sculptures de Picasso, ainsi que des ouvrages illustrés par lui et des œuvres d'autres artistes (Renoir, Cézanne, le Douanier Rousseau, Derain, Braque, Matisse, Miró) qui faisaient partie de sa collection personnelle.