En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

microprocesseur

(anglais microprocessor, de to process, traiter)

Vue interne d'un microprocesseur
Vue interne d'un microprocesseur

Processeur miniaturisé dont tous les éléments sont rassemblés en un seul circuit intégré. (Synonyme familier : puce.)

Conçu pour répondre aux besoins d'un fabricant de calculettes, le premier microprocesseur (Intel 4004) a été commercialisé au début des années 1970. Regroupant 2 300 transistors sur une plaquette de silicium de 7 mm de côté, il ne pouvait traiter que des mots de 4 bits.

Aujourd'hui, les microprocesseurs savent traiter les informations sur 32, voire 64 bits, et la distance qui sépare l'informatique de la micro-informatique ne cesse de se réduire. Les microprocesseurs ne jouent plus seulement le rôle d'unité centrale des micro-ordinateurs : les plus perfectionnés d'entre eux intègrent également des fonctions qui nécessitent, pour d'autres, l'usage de circuits séparés, tels que coprocesseur arithmétique ou unité de gestion de la mémoire. Parallèlement, on a mis au point des circuits capables, tout comme les microprocesseurs, de traiter les informations, mais bénéficiant en supplément d'une mémoire dans laquelle le programme dictant la conduite à tenir est stocké : baptisés microcontrôleurs, ils sont essentiellement utilisés dans des applications industrielles et grand public. Certains microprocesseurs sont désormais bâtis sur une architecture dite « RISC » (Reduced Instruction Set Computer), qui permet de réaliser des puces puissantes mais plus simples, autorisant l'intégration d'un plus grand nombre de fonctions sur une même surface de silicium.