En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

lumière zodiacale

Faible lueur du ciel nocturne, approximativement centrée sur l'écliptique, et due à la diffusion de la lumière solaire sur un nuage de poussières interplanétaires qui s'étend en forme de lentille autour du Soleil (nuage zodiacal).

L'origine de la lumière zodiacale a été expliquée dès le xviie s. par J. D. Cassini. L'observation de cette lueur en forme de fuseau tronqué exige un ciel nocturne très pur, dont l'obscurité n'est perturbée ni par le clair de lune ni par des lumières artificielles. Ses conditions de visibilité varient selon l'époque de l'année et la latitude. Aux latitudes moyennes de l'hémisphère Nord (notamment en France), les meilleures périodes pour l'apercevoir se situent en mars-avril, le soir, 1 h 30 environ après le coucher du soleil, et en septembre-octobre, le matin, 1 h 30 avant le lever du soleil : c'est alors qu'elle s'élève le plus haut dans le ciel et se dégage donc le mieux des brumes de l'horizon et des lueurs crépusculaires ou aurorales. On l'observe beaucoup plus aisément dans les régions équatoriales, où elle apparaît toute l'année presque verticalement. L'étude de la lumière zodiacale constitue aujourd'hui un puissant moyen d'investigation des poussières interplanétaires.