En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

jeux Pythiques ou jeux Pythiens

Jeux panhelléniques, tenus tous les quatre ans à Delphes, en l'honneur d'Apollon, qui, selon la légende, les aurait fondés pour célébrer sa victoire sur le serpent Python. (Organisés en 582 avant J.-C., dans la plaine de Kirrha, ils comportaient des concours poétiques, dramatiques et musicaux, des courses et exercices gymniques.)

Les jeux Pythiques, les plus importants après les jeux Olympiques, sur lesquels ils étaient copiés, comportaient des épreuves de course à pied, des concours de gymnastique et des courses de chars. Les prix décernés étaient des couronnes cueillies sur les lauriers de la vallée de Tempé.

Ces jeux se tenaient tout d'abord tous les huit ans ; après 582 avant J.-C., le Conseil de l'amphictyonie qui gouvernait le sanctuaire de Delphes, une importante ligue religieuse des États grecs, décida qu'ils se dérouleraient tous les quatre ans. En 590, les cités de cette ligue avait en effet remporté une guerre contre Crissa après que cette ville eut exigé de prélever un droit de péage sur les pèlerins qui se rendaient au sanctuaire de Delphes, le plus sacré de la Grèce.

Les jeux, dont la périodicité fut ainsi modifiée pour commémorer cette victoire de la ligue contre Crissa, comportèrent dès lors davantage d'épreuves athlétiques et équestres, mais également un concours de composition poétique qui permettait de récompenser le meilleur hymne à Apollon, chanté et accompagné à la lyre.