Identifiez-vous ou Créez un compte

immortalité

(latin immortalitas, -atis)

Propriété de certaines cellules vivantes qui ne sont pas fatalement soumises à la mort par sénescence.

BIOLOGIE

August Weismann a opposé l'immortalité naturelle du germen (continuité génétique) à la mortalité du soma : un gamète qui s'unit au gamète de sexe opposé ne « meurt » pas, il devient, si l'on peut dire, la moitié d'un individu nouveau, qui, à son tour, produira des gamètes « immortels ». Mais aucune cellule, en revanche, ne meurt aussi vite qu'un gamète qui n'a pas rencontré de partenaire. Un deuxième cas d'immortalité génétique est fourni par tous les êtres doués de multiplication asexuée : amibe, bactérie, plantes supérieures à rhizomes, stolons, etc. Le troisième exemple est fourni par les cultures de tissus, tant animaux que végétaux, auxquels un repiquage régulier évite tout vieillissement.