En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

flottation

(anglais floatation ou flotation)

Coupe d'une cellule de flottation
Coupe d'une cellule de flottation

Procédé de séparation d'un mélange de corps finement broyés, utilisant la propriété qu'ont certaines substances en milieu aqueux de fixer des bulles d'air, acquérant ainsi une densité artificiellement réduite.

Les minéraux hydrophobes s'accrochent spontanément aux bulles d'air contenues dans un bain liquide et tendent à remonter à la surface, les minéraux hydrophiles tombent au fond du bain. La flottation utilise cette propriété en activant les caractères hydrophobes (grâce à des collecteurs) et hydrophiles (grâce à des déprimants). La séparation de la gangue et des minéraux est réalisée dans des cellules de flottation, grands bacs de plusieurs m3 où l'on introduit la pulpe, mélange d'eau et des produits à séparer préalablement broyés à 100 ou 200 μm. Une agitation est entretenue pour maintenir les particules en suspension et des produits moussants (huile de pin, alcools, acide crésylique) favorisent la formation de bulles d'air. La mousse enrichie en minéral hydrophobe est évacuée par débordement. La flottation est utilisée industriellement pour concentrer les minerais de nombreuses substances minérales, métalliques ou non, particulièrement les minerais sulfurés, mais aussi les charbons, les phosphates, la fluorine, etc.