En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ferronickel

Alliage de fer et de nickel, ayant une teneur en nickel supérieure à 25 %, utilisé pour ses propriétés particulières de dilatation, de magnétisme et de résistance à la corrosion.

Les ferronickels sont constitués à température ambiante par une solution solide (austénite) ferromagnétique. Ils sont dits « réversibles » en raison de la réversibilité de certaines propriétés (magnétisme, résistivité) à l'échauffement au point de Curie. Le ferronickel, à 25-30 % de nickel et 0,2 % de carbone, est utilisé pour sa résistance à la corrosion alcaline et parfois acide. L'Invar, à 36 % de nickel et 0,2 % de carbone, pour son faible coefficient de dilatation, d'où son utilisation en chronométrie et en métrologie. Le Platinite, à 46 % de nickel et 0,3 % de carbone, a le même coefficient de dilatation que celui du verre, ce qui permet de l'utiliser pour constituer des fils soudables au verre (lampes). Le ferronickel, à 50 % de nickel, est employé pour les noyaux de transformateurs et autres accessoires de radioélectricité, et le Perminphy Mumetal, à 65-79 % de nickel, est utilisé dans des appareillages électriques et les câbles sous-marins en raison de sa haute perméabilité magnétique et de sa faible hystérésis.