En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dictateur

(latin dictator, -oris)

Sous la République romaine, magistrat extraordinaire nommé en cas de crise grave par les consuls sur la demande du sénat, et possédant tous les pouvoirs en Italie pour six mois au maximum.

ANTIQUITÉ

Détenteur de la totalité du pouvoir exécutif, ne devant de comptes à personne, ni pendant ni après exercice de sa fonction, le dictateur n'était justiciable que d'un blâme des censeurs. On lui adjoignait un maître de la cavalerie qui pouvait commander aux consuls et même suppléer le dictateur. Il abdiquait en même temps que lui. Le premier dictateur avait été nommé vers 501 avant J.-C. Le dernier fut créé en 216 avant J.-C., au lendemain de la défaite de Cannes. Les dictatures de Sulla et de César ne furent pas des magistratures constitutionnelles mais des tyrannies établies par la force des armes.