En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

condottiere

(italien condottiere, de condotta, troupe de mercenaires)

Chef de partisans ou de soldats mercenaires, en Italie, au Moyen Âge et pendant la Renaissance.

C'est dans l'Italie du Nord, et surtout à Venise, que se développa, à partir du xiie s., l'usage des troupes mercenaires qui étaient licenciées à la fin des guerres. Cette pratique devint courante lors des luttes incessantes entre guelfes et gibelins au xiiie s. Les condottieri étaient alors de véritables chefs de bandes, souvent étrangers. Au cours du xive s., ils constituèrent des troupes permanentes, qui, à la solde des différents États, les trahissaient au gré de leurs intérêts, et s'illustraient par leurs pillages. La faiblesse des États de la péninsule favorisa l'ambition de certains condottieri, tel Francesco Sforza, au service de Philippe Marie Visconti, qui réussit à s'imposer comme duc de Milan en 1450. Les condottieri disparurent au xvie s. avec la création des armées monarchiques.