En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

camp

(forme normande de champ)

Lieu de stationnement ou d'instruction d'une formation militaire ; cette formation elle-même.

Toutes les armées de l'Antiquité ont établi des camps. Mais le plus connu et le plus typique est le camp romain. En effet, sa disposition était toujours la même, le soldat sachant quelle place il occuperait, quelle part du travail lui revenait. Le camp était rapidement établi et occupé. C'était un espace carré (du temps de Polybe) ou rectangulaire (sous l'Empire), entouré d'un fossé, d'une levée de terre et d'une palissade (vallum) et divisé intérieurement en espaces rectangulaires par des rues. Au centre se trouvaient le praetorium, logement du général, le forum, où se dressait son tribunal, et la chapelle des enseignes. Sous l'Empire, les camps établis le long des frontières sont devenus permanents et beaucoup d'entre eux ont donné naissance à des villes : Coblence et Strasbourg, par exemple.