En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

branchement

Branchement à deux voies
Branchement à deux voies

Appareil de voie permettant à une voie de se diviser en deux.

CHEMIN DE FER

Le branchement simple permet à une voie de se dédoubler en une voie directe, dans son prolongement, et une voie déviée, qui s'en écarte à gauche (branchement dit à gauche) ou à droite (branchement dit à droite) ; ses parties essentielles sont l'aiguille (ou aiguillage) et le croisement, réunies par des rails de raccord. Dans les appareils modernes, les lames d'aiguille sont constituées par des coupons de rail effilés par usinage à une extrémité (la pointe) et fixés d'une façon rigide à l'autre extrémité (le talon, prolongé par un rail de raccord), fonctionnant par flexion et pouvant s'appliquer alternativement sur l'un ou l'autre rail contre-aiguille ; les deux lames d'une aiguille sont rendues solidaires par des tringles d'écartement.

Le croisement permet aux deux files de rails intérieures de se croiser grâce au cœur de croisement ; la lacune dans la continuité du rail au passage du cœur est compensée par un contre-rail guidant la roue opposée à celle qui franchit le cœur. Il existe aussi des branchements à deux voies symétriques (la voie se divise en deux voies déviées, l'une à gauche, l'autre à droite), et des branchements à trois voies, symétriques ou non.