En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

automoteur

Se dit d'un véhicule, d'un engin ou d'un appareil capable de se déplacer par ses propres moyens.

CHEMIN DE FER

À la fois « locomotives » et « voitures », les automotrices peuvent circuler seules, mais elles sont généralement utilisées avec des voitures spécialisées, les remorques d'automotrice électrique ou d'autorail. Leur principale destination est la desserte régionale. Leur mise en service a entraîné une diminution du coût du train-kilomètre par fractionnement du poids et de la puissance. Certaines remorques, les remorques-pilotes, comportent une cabine de conduite permettant de constituer avec une automotrice électrique ou un autorail un élément automoteur réversible, donc utilisable dans les deux sens. Une ou plusieurs remorques intermédiaires peuvent être intercalées entre ces deux véhicules. Leur composition est souvent permanente : les différents véhicules qui composent cet élément automoteur sont inséparables, sauf en atelier. Un élément automoteur peut aussi avoir une automotrice à chaque extrémité. Un train composé d'un ou plusieurs éléments automoteurs est appelé train automoteur. Toutes les automotrices d'un élément ou d'un train automoteurs fonctionnent en unité multiple : grâce à un équipement approprié, elles sont commandées à partir d'un seul poste de conduite, en tête du train.

Beaucoup de trains de banlieue et tous ceux du métro fonctionnent sur ce mode. Mais les rames automotrices sont aussi capables de performances élevées, grâce à la mise en œuvre d'une grande puissance massique. C'est notamment le cas du turbotrain et du TGV. On appelle rame automotrice un ensemble constitué d'automotrices puissantes – voire de véritables locomotives spécialisées (les motrices) – et de remorques. Les turbotrains, par exemple, sont composés de 2 automotrices à turbines à gaz et de remorques intermédiaires. Sur les lignes nouvelles, les turbotrains ont été supplantés par le TGV, dont les rames (automotrices) comprennent 2 motrices électriques encadrant 8 ou 10 remorques.