En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

arme nucléaire

Essai nucléaire
Essai nucléaire

Arme qui utilise l'énergie nucléaire.

Ces armes comprennent les armes atomiques, ou de fission, et les armes thermonucléaires ou de fusion.

Après les deux explosions d'Hiroshima et de Nagasaki (6 et 9 août 1945), le fait nucléaire allait dominer la politique internationale. Les mines atomiques, le développement de l'artillerie nucléaire et de missiles, la propulsion nucléaire des porte-avions, des sous-marins et des croiseurs ont bouleversé les données de la guerre.

Aspects généraux

L'unité utilisée pour la mesure de l'énergie des explosions nucléaires est la kilotonne de T.N.T., équivalant à 4,18 · 106 mégajoules, et son multiple, la mégatonne de T.N.T. Un kilogramme de matière fissile entièrement fissionnée fournit 17 kt ; un kilogramme de matière fusible entièrement fusionnée, deux ou trois fois plus.

L'armement nucléaire

On distingue les armes stratégiques et les armes tactiques. Les objectifs stratégiques, généralement éloignés, sont démographiques, économiques et militaires. Les objectifs tactiques sont exclusivement militaires et relativement proches. Plus récemment est apparue la notion d'armes dites « de théâtre » (par exemple armes du théâtre européen), qui ont la capacité de détruire toutes les catégories d'objectifs avec une portée plus limitée que les armes stratégiques (SS 20 et Pershing, dont le démantèlement a suivi l'accord conclu en 1987 entre les États-Unis et l'U.R.S.S.).

Les armements nucléaires stratégiques sont considérés en fonction soit des énergies unitaires des charges, soit des moyens utilisés pour les faire parvenir sur l'objectif. La course aux énergies de plus en plus élevées a cédé peu à peu la place à des charges multiples d'énergie unitaire plus faible. Les armements stratégiques sont mis en œuvre par des bombardiers, des fusées terrestres, des missiles de croisière et des sous-marins. La vulnérabilité de ces divers vecteurs, à l'exception de la composante sous-marine, fluctue au gré des progrès.

Les armements nucléaires tactiques ont des énergies comprises entre quelques dizaines de tonnes d'équivalent T.N.T. à quelques centaines de kilotonnes. Ils sont également définis par leurs effets. On peut citer des types d'armes à effets spécifiques comme les mines nucléaires terrestres ou sous-marines, les armes à rayonnement renforcé (bombes à neutrons) ou les charges pénétrantes (destruction des pistes d'aérodromes ou d'ouvrages fortifiés). Les vecteurs utilisés sont les avions, les fusées et les canons, ou obusiers.