En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

anus

Orifice extérieur du rectum, donnant passage aux matières fécales, chez l'homme et chez la plupart des animaux.

ZOOLOGIE

L'existence d'un anus permet à l'appareil digestif de constituer un tube parcouru en sens unique par les aliments, qui y subissent les étapes successives de la digestion, puis une absorption sélective. L'anus dérive du blastopore embryonnaire chez les échinodermes, les procordés et les vertébrés (deutérostomiens) ; il a une autre origine chez les protostomiens (annélides, mollusques, arthropodes). Seuls les animaux très primitifs (cnidaires) ont un sac digestif avec un seul orifice, servant à la fois de bouche et d'anus.

CORPS HUMAIN ET MÉDECINE

Le sphincter anal est l'appareil musculaire qui commande la fermeture de l'orifice du rectum. Il se compose d'un sphincter interne (muscle lisse qui assure la fermeture du canal anal au repos) et d'un sphincter externe (muscle strié, détendu au repos, qui se ferme par un effort volontaire). La défécation est un acte complexe qui requiert l'action coordonnée des deux sphincters.

Pathologie

Les principales affections de l'anus sont : les malformations congénitales, peu fréquentes (1 cas pour 10 000 environ), qui doivent être traitées dès la naissance ; la déficience des sphincters ou du système nerveux qui les commande, responsable d'incontinence anale ; les hémorroïdes ; les lésions inflammatoires et suppurées, comme l'abcès ou la fistule anale (nécessitant incision et drainage) ; le cancer de l'anus.