En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

anticlinal

Anticlinal
Anticlinal

Se dit d'un pli dont les éléments à l'intérieur de la courbure étaient, originellement, les plus bas.

Un anticlinal (du grec anti, opposé, et klinein, s'incliner) est un pli de terrain où les éléments qui se trouvent à l'intérieur de la courbure sont ceux qui, avant la déformation, étaient les plus bas. Cette définition est ainsi indépendante de l'âge relatif des terrains impliqués dans la courbure. Elle s'adapte aussi bien aux contextes classiques des séries géologiques sédimentaires qu'aux contextes des terrains métamorphiques ou éruptifs très anciens (où des inversions ou des répétitions de la superposition chronologique originelle des terrains ont pu se produire du fait de déformations tectoniques antérieures, plis et nappes). Quand il y a un doute sur la polarité réelle des strates, on emploie le mot antiforme.

Cependant, dans le cas le plus simple, le cœur de l'anticlinal est en fait occupé par les terrains les plus anciens.

Par opposition à ces plis en « bosses », on distingue les plis en creux, synclinaux ou synformes. Dans un synclinal, les terrains qui sont à l'intérieur de la courbure sont ceux qui étaient les plus hauts dans la série avant plissement. Ce sont normalement, si la série se trouve dans la position de succession originelle des terrains, les strates d'âge les plus jeunes. Anticlinaux et synclinaux caractérisent les chaînes plissées, comme le Jura.

On appelle « brachyanticlinal » un anticlinal d'ampleur forte mais très court prenant une allure de dôme. L'endroit où un anticlinal s'ennoie est appelé » terminaison périanticlinale ».