En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wikipédia

Encyclopédie collaborative en ligne, hébergée par la Wikimedia Foundation, organisation américaine à but non lucratif.

Lancée en 2001 avec comme objectif la démocratisation du savoir dans le respect de la diversité linguistique, cette encyclopédie a su associer textes, images et multimédia ainsi qu'un grand nombre de contributeurs et de liens pour devenir l’un des sites Web les plus consultés au monde. L'originalité de cette encyclopédie librement réutilisable est d'être écrite en plus de 250 langues par la communauté d'internautes : chacun peut modifier, corriger, compléter ou ajouter des articles grâce à un système de gestion de contenu accessible depuis un navigateur web. Les principales critiques de ses détracteurs portent sur le fait qu'aucun collège d'experts ne vérifie la fiabilité et la véracité des contenus avant leur mise en ligne, que l'anonymat des rédacteurs ne permet pas de s'assurer de leur domaine réel d'expertise et de leurs véritables mobiles, que l'évolution permanente des contenus rend les citations difficiles et le projet instable, que le domaine couvert échappe à toute structuration puisqu'il est lié uniquement au bon vouloir des contributeurs et qu'enfin beaucoup d'articles citent peu de sources indépendantes. Le principe de la « neutralité du point de vue », pierre angulaire de la ligne éditoriale, et celui de l'écriture collaborative s'adaptent très mal aux controverses scientifiques ou aux sujets qui prêtent à la polémique. Si la protection de certaines pages, pour un temps donné, ou la présence d'un historique des changements effectués sur le texte protègent des actes de vandalisme, il n'en reste pas moins que le fonctionnement de ce projet repose sur l'expression d'un consensus et d'une vision majoritaire qui ne sont pas toujours compatibles avec les principes de la connaissance scientifique.