En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

VAL

(abréviation de Véhicule Automatique Léger)

Système de transport guidé automatique, breveté, développé initialement par Matra et à présent par Siemens.

Le VAL a été développé initialement pour la Communauté urbaine de Lille et était, à l'origine, le sigle de « Villeneuve d’Ascq – Lille ». C'est un système de transport guidé, à traction électrique, à petit gabarit, roulant sur pneumatiques, intégralement automatique, établi entèrement en site propre sans possibilité de traversée routière et fonctionnant généralement avec une fréquence de passage élevée. Il entre dans la catégorie des Automated People Movers, ou APM, à laquelle appartiennent, entre autres, le « Skytrain » de Vancouver ou le « Metromover » de Miami.

Ce système, conçu pour un flux de 6 000 à 10 000 voyageurs par heure et par sens, est utilisé notamment pour des lignes de desserte interne d’aéroport, avec rabattement (interne ou externe) sur une ligne de métro ou de RER (Chicago, Orly, Roissy-CDG). Il est aussi utilisé pour des dessertes de type métro à trafic moyen (Lille [où a été mise en service en 1984 la première ligne, longue de 12,5 km], Toulouse, Rennes et, à l’étranger, Taïpeh et Turin). Malgré la différence de technologie de roulemente et de guidage, il est considéré dans ces agglomérations comme un véritable métro.

Le système VAL est maintenant développé par Siemens Transportation Systems (STS) qui a repris cette activité au groupe Matra lors de son démantèlement en 2003.