En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

la Sulamite ou la Schulamite

(de l'hébreu Schlmyt, forme fémininisée de Schlmh, ou Schlomoh, Salomon)

Nom de « la Bien-aimée », de « l'Épouse » chantée par Salomon dans le Cantique des cantiques : « Reviens, reviens, ô Sulamite ! / Reviens, reviens, que nous puissions te contempler. » (VII, 1).

L'exégèse juive traditionnelle voit dans la Sulamite et dans le chant d'amour de Salomon une image de l'union mystique du peuple d'Israël et de son Dieu, tandis que pour l'exégèse chrétienne, le Cantique des cantiques célèbre les noces mystiques du Christ et de l'Église.

La Sulamite, scène lyrique pour mezzo soprano, chœur des femmes et orchestre, par Emmanuel Chabrier (1885).