Identifiez-vous ou Créez un compte

palais Stoclet

Bruxelles (1905).

Construit par Josef Hoffmann, le palais Stoclet représente un point culminant de l'Art nouveau, en même temps qu'il annonce sa fin, avec, d'une part, un plan qui émane des principes rationalistes d'Otto Wagner et, d'autre part, une décoration d'une finesse propre au symbolisme viennois, que certains disent décadent. D'une symétrie absolue, cette maison de trois niveaux avec toit à deux pentes, par sa façade aux redents et rentrants successifs annonce, malgré tout, le jeu des volumes des années 1920.