En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

affaire Sirven (1764-1771)

Erreur judiciaire due à l'intolérance religieuse, dont la victime fut Pierre Paul Sirven (Castres 1709-en Suisse 1777), protestant français.

Accusé en 1764 d'avoir tué sa fille (qui en fait s'était suicidée), condamné à mort et réfugié en Suisse, il obtint l'aide de Voltaire, grâce à qui il fut acquitté par le parlement de Toulouse (1771).