En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

traité de Shimonoseki (17 avril 1895)

Traité de Shimonoseki
Traité de Shimonoseki

Traité entre la Chine et le Japon à l'issue de la guerre sino-japonaise (1894-1895).

L'empereur Komei ayant décidé l'expulsion des étrangers pour le 25 juin 1863, le daimyo de Choshu fait canonner des navires américains, français et néerlandais (25 juin-11 juillet), ce qui provoque le bombardement de la ville par les navires de ces puissances (16-20 juillet). Après la guerre sino-japonaise, la paix y est négociée entre Hongzhang, Ito Hirobumi et le vicomte Mutsu (19 mars-17 varil 1895). La Chine reconnaît l'indépendance de la Corée, cède au Japon Formose, la presqu'île du Liaodong et les Pescadores, lui ouvre plusieurs ports et lui donne la liberté de navigation sur le Yangzi Jiang, entre Chongqing et Yichang, et verse une indemnité de 200 millions de taels. Le traité est ratifié à Shifu (Yantai) le 8 mai, mais, à la suite des protestations de la Russie, de l'Allemagne et de la France, il est révisé (8 novembre 1895). Le Japon rétrocède le Liaodong contre une indemnité supplémentaire.

Pour en savoir plus, voir les articles guerres sino-japonaises, histoire de la Chine, histoire du Japon.