Identifiez-vous ou Créez un compte

Seagram Building

Immeuble de New York, États-Unis (1954-1958).

Ludwig Mies van der Rohe, aidé de Philip Johnson, a œuvré à la construction de ce gratte-ciel, sans doute la plus parfaite des réalisations américaines de Mies au cours des années 1950. Ce grand parallélépipède sur pilotis à la célèbre façade de verre fumé et d'aluminium anodisé noir s'élève comme un sombre rocher compact surplombant l'espace vide de la « plazza » qui le précède. Appliquant le principe du less is more (« le moins est le plus »), l'architecte s'y est astreint à un dépouillement total des formes extérieures.