En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

abbaye Saint-Roman-de-l'Aiguille

Monastère rupestre aménagé dans une butte de calcaire, aux environs de Beaucaire (Gard).

Histoire

Les origines de l'abbaye sont obscures : selon une tradition, la fondation date du ve s. Toutefois, il est certifié que l'établissement dépend de l'abbaye de Psalmody au tout début du xie s. En 1363, le pape Urbain V y installe un studium, où tous les jeunes gens, même les plus pauvres, ont accès à une instruction gratuite. Après sa sécularisation en 1537, le monastère est transformé en château. Le nouveau propriétaire modifie considérablement le bâtiment troglodytique : pour asseoir ses dernières constructions, il va même jusqu'à détruire de nombreuses tombes taillées dans le roc.

Le château de Saint-Roman est l'objet de violents combats lors des guerres de Religion. Abandonné au xviiie s., l'édifice menace ruine ; sa charpente est vendue comme bien national à la Révolution. L'ensemble, quasi détruit au xixe s., a été restauré au siècle suivant.

LES BÂTIMENTS

Du château subsistent les vestiges d'un avant-corps fortifié portant encore la base moulurée d'une échauguette et un lambeau de muraille.

Le prieuré présente un ensemble complexe de salles, de galeries et de cellules creusées dans le calcaire tendre.