En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bataille des Philippines (1942-1945)

L'archipel fut un des premiers objectifs de l'offensive nippone en décembre 1941. Dès le 8 décembre, l'aviation japonaise détruit les aérodromes de Manille. Le 10 surviennent les premiers débarquements à Luçon, suivis le 22 par celui du golfe de Lingayen.

MacArthur, qui commande les forces américaines, les replie dans la presqu'île de Bataan, dont la garnison capitule le 9 avril 1942, tandis que Corregidor tient jusqu'au 6 mai.

Pendant deux ans, des maquis philippins mèneront la guérilla en attendant le retour des Américains que MacArthur prépare. Le 20 octobre 1944, il débarque à Leyte (→ bataille de Leyte). Manille, en ruine, est libérée le 24 février.

Malgré de nombreux autres débarquements dans l'archipel, plus de 50 000 Japonais combattront encore jusqu'au 7 septembre 1945.

Pour en savoir plus, voir les articles Campagnes du Pacifique, Seconde Guerre mondiale.