En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

basilique Notre-Dame de la Garde

Marseille
Marseille

Édifiée à Marseille entre 1853 et 1870 par l'architecte Jacques Henri Espérandieu (1829-1874), la basilique Notre-Dame de la Garde s'inspire du style romano-byzantin.

Son clocher, haut de 60 mètres, est surplombé d'un campanile de 12,50 mètres qui sert de piédestal à une statue dorée monumentale de la Vierge à l'Enfant réalisée par Eugène Louis Lequesne en 1870.

La colline de la Garde

Par sa situation en bordure de la Méditerranée et son élévation, la colline de la Garde, piton rocheux de 162 mètres d'altitude, était un point d'observation et un amer au temps de la navigation à l'estime. En 1214, possession de l'abbaye Saint-Victor, elle fut concédée à un moine qui y fit bâtir une chapelle, simple oratoire abritant l'image de la Vierge dont la popularité est attestée dès la fin du xive siècle. Une nouvelle chapelle plus importante fut édifiée au début du xve siècle. En 1524, la construction du fort de François Ier entraîna à nouveau son agrandissement et ce n'est qu'à la fin du siècle que débuta la grande dévotion des marins à Notre-Dame de la Garde.

Au cours du xviie siècle, le fort qui jouxte la chapelle fut confié à Georges de Scudéry, le plus célèbre de ses gouverneurs (connu surtout pour ses talents littéraires), de 1642 à 1661. Aux temps troublés de la Révolution (1793-1807), l'église fut fermée. Dès sa re-consécration, sous l'Empire, le culte s'amplifia très vite et l'agrandissement de la chapelle fut décidé. Notre-Dame de la Garde est alors construite. Sa décoration intérieure, dirigée par Henri Antoine Revoil, architecte départemental, va se poursuivre jusqu'en 1897. En 1879, le pape Léon XIII érige Notre-Dame de la Garde en basilique mineure, lui conférant la préséance sur les églises du diocèse à l'exception de la cathédrale.