En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Anse aux Meadows

Site archéologique du Canada inscrit en 1978 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'Unesco.

Premier lieu attesté d'habitat européen en Amérique, le site de l'Anse aux Meadows, à Terre-Neuve, a révélé les vestiges d'un établissement viking datant du xie siècle. Des sources ont pu témoigner de l'installation temporaire, en l'an 1000, de Leiv Eriksson, fils de l'explorateur Erik le Rouge, au camp de Straumfiord (ou camp de Leiv), qui jouxte l'Anse au Meadows. Le cantonnement fut utilisé par des colons et des marchands islandais jusqu'aux années 1010.

Des fouilles furent menées entre 1961 et 1968 par les norvégiens Helge Ingstad et Anne Stine Ingstad, intrigués par la présence de renflements de terre recouverts d'herbe sur un sol traditionnellement infertile et dominé par des tourbières. Ils mirent au jour les restes de huit édifices, dont trois longues maisons à l'origine disposées sur une terrasse gazonnée, caractéristiques des établissements norvégiens du xie siècle. Ils dégagèrent également des centaines d'artefact vikings, en bois, en bronze ou en fer, tandis que d'autres étaient façonnés dans les os ou dans la pierre.

Le site de l'Anse aux Meadows, protégé par un Parc national historique, est par ailleurs remarquable pour sa richesse naturelle constituée de près de 300 espèces végétales (arbres, herbes, fougères, lichens…), dont plusieurs variétés de plantes subarctiques.