En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

monastère de Maulbronn

Monastère de Maulbronn
Monastère de Maulbronn

Site historique d'Allemagne inscrit en 1993 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'Unesco.

Petite ville située au nord de Pforzheim, dans la région du Bade-Wurtemberg, Maulbronn abrite une abbaye cistercienne de plus de 850 ans d'âge, considérée comme l'un des ensembles monastiques les mieux conservés d'Europe. Fondée par une douzaine de moines alsaciens en 1147, consacrée en 1178, l'abbaye de Maulbronn illustre parfaitement la jonction entre les styles roman et gothique.

Au xiie siècle fut d'abord dressé le mur d'enceinte, destiné à protéger les principaux bâtiments monastiques, et en premier lieu l'église : le toit de cette dernière, à l'origine en bois, fut remplacé par des voûtes gothiques au début du xve siècle. Par ailleurs, son chœur, peu profond et doté d'une croisée d'ogives, et son transept remarquablement étroit, sont annonciateurs du style gothique qui allait bientôt déferler sur l'Europe centrale et l'Europe du Nord.

Tout autour du cloître se succèdent des édifices réalisés entre les xiie et xive siècles : les locaux destinés à l'habitation des moines et des frères convers, des ateliers, des cuisines, des granges ainsi qu'une infirmerie. Au xiiie siècle l'ensemble fut complété par la réalisation de deux réfectoires et du porche de l'église. Enfin, cent ans plus tard, on bâtit la salle capitulaire. C'est à cette date que toutes les bâtisses furent reliées entre elles par un étonnant réseau de canaux et de réservoirs d'eau.

Passé à la Réforme, le monastère de Maulbronn fut transformé en 1556 en une école monastique protestante, puis, au début du xixe siècle, en un séminaire protestant, encore en activité aujourd'hui.