En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gouvernement provisoire de 1848 (24 février-10 mai 1848)

Le gouvernement provisoire de 1848
Le gouvernement provisoire de 1848

Gouvernement constitué, à la suite de la chute de la monarchie de Juillet, après les journées révolutionnaires des 22, 23 et 24 février 1848.

1. Formation

Il est formé tout d'abord d'une majorité de républicains modérés de la tendance du National (→ Lamartine, François Arago, Garnier-Pagès, Crémieux, Marie), amenés très vite à partager le pouvoir avec les représentants démocratiques du journal la Réforme.

Enfin quelques socialistes siègent, imposés par les insurgés (→ Louis Blanc, l'ouvrier Albert).

2. Réformes sociales et libertés politiques

Présidé par Dupont de l'Eure, le nouveau gouvernement proclame la république le 24 février à l'Hôtel de Ville et adopte des mesures d'ugence :
– rétablissement de la liberté de réunion et de la presse ;
– abolition de l'esclavage (tous les habitants des colonies devenant des citoyens à part entière) ;
– instauration du suffrage universel (2 mars), cependant réservé aux hommes de plus de 21 ans ;
– scolarisation obligatoire jusqu'à 14 ans ;
– le principe du droit du travail (création des ateliers nationaux pour les chômeurs) ; institution de la commission du gouvernement pour les travailleurs (→ Commission du Luxembourg) ;
– abolition de la peine de mort en matière politique.

3.Vers la Commission exécutive

Les élections à l'Assemblée constituante, prévues le 9 avril, sont reculées au 23, car on redoute des réactions conservatrices devant la dégradation de la situation économique et la peur du désordre. Cependant, l'Assemblée élue le 23 avril est composée de conservateurs et, le 10 mai, le Gouvernement provisoire cède la place à une Commission exécutive.

Pour en savoir plus