En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

style second Empire

Style du règne de Napoléon III.

L'époque de Napoléon III est essentiellement éprise de tradition et d'éclectisme. À côté d'Ingres, les peintres imposent un académisme officiel (Couture, Winterhalter, Gérôme, Cabanel, Meissonier, etc.) ; mais Courbet, Daumier, Manet et les artistes du Salon des Refusés ouvrent les voies de la peinture moderne. La sculpture (Barye, F.-J. Duret, Clesinger, Carrier-Belleuse, etc.) est dominée par Carpeaux. En architecture, dans le Paris rénové par Haussmann, les grandes réalisations sont marquées par l'éclectisme (Lefuel, Davioud, Garnier, etc.), mais les travaux théoriques de Viollet-le-Duc et les premiers exemples d'emploi du fer annoncent un renouvellement (Hittorff, Baltard, Labrouste, L. A. Boileau). Les arts décoratifs (meubles des Fourdinois ou d'Alfred Beurdeley, bronzes de Guillaume Denière ou de Barbedienne, orfèvrerie de Froment-Meurice, des Fannière, de Christofle, bijoux des Falize, etc.), qui connaissent les débuts de l'industrialisation, adoptent des formes de la Renaissance et du xviiie s. (Louis XV et Louis XVI) et les interprètent selon le goût dominant de luxe et de confort (tapisseries, passementeries, capitons, etc.).