En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)

Établissement de caractère technique, scientifique et industriel, créé en 1945 en vue de promouvoir l'utilisation de l'énergie nucléaire dans les divers domaines de la science, de l'industrie et de la défense nationale.

La création du CEA

L'organisme est créé le 18 octobre 1945 par Charles de Gaulle. Il nomme à sa tête Frédéric Joliot-Curie, en tant que haut-commissaire à l’énergie atomique, et Raoul Dautry, en tant qu'administrateur général. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l'organisme a pour missions de poursuivre des recherches scientifiques et techniques en vue de l’utilisation de l’énergie nucléaire dans les domaines de la science (notamment pour des application médicales), de l’industrie (la production d'électricité) et de la défense nationale (mise au point de la bombe atomique, projet lancé à partir du début des années 1950 après la révocation de Joliot-Curie). La « pile » Zoé, un réacteur nucléaire à eau lourde construit par l’équipe de Joliot-Curie au fort de Châtillon (Fontenay-aux-Roses), diverge en 1948, point de départ de l'industrie nucléaire française et de la construction des premières centrales atomiques.

Le CEA aujourd'hui

Depuis 2010, le CEA a vu ses missions étendues aux énergies alternatives. Établissement public industriel et commercial (EPIC), le CEA est l'actionnaire majoritaire d’Areva, groupe industriel chapeautant Areva NC (anciennement Cogema) et Areva NP (anciennement Framatome).

Le CEA est organisé en cinq grandes directions :
– la direction de l'énergie nucléaire ;
– la direction des applications militaires ;
– la direction de la recherche technologique ;
– la direction des sciences de la matière ;
– la direction des sciences du vivant.