En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Basin Street

Au nord du French Quarter, la principale artère de Storyville, quartier réservé de La Nouvelle-Orléans où, de 1897 à 1917, la prostitution était autorisée, les divers bastringues et autres maisons closes étant également pour les musiciens – ainsi qu'en témoignent le pianiste Jelly Roll Morton dans son autobiographie et les paroles de Basin Street Blues (chanté notamment par Louis Armstrong en 1933) – d'appréciables lieux de travail.