En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

bataille d'Austerlitz (2 décembre 1805)

La bataille d'Austerlitz
La bataille d'Austerlitz

Victoire de Napoléon Ier sur les empereurs d'Autriche et de Russie, qui entraîna la dislocation de la troisième coalition, groupant l'Angleterre, l'Autriche et la Russie.

Après avoir capturé la moitié des forces autrichiennes à Ulm (20 octobre), Napoléon occupe Vienne et se porte vers le nord à la rencontre des armées de François II et d'Alexandre Ier, réunies en Moravie. La « bataille des Trois Empereurs » se déroula entre Brünn (Brno) et Austerlitz sur un terrain reconnu et choisi par Napoléon, le jour anniversaire du couronnement de l'Empereur.

Déployant ses 74 000 hommes face au plateau de Pratzen, occupé par l'ennemi fort de 90 000 hommes, il ne laisse à sa droite que des forces réduites pour inspirer aux Austro-Russes l'idée de le tourner de ce côté, ce qui les obligeait à dégarnir leur centre. L'ennemi manœuvra comme Napoléon avait su le lui suggérer et la victoire fut complète.

L'empereur d'Autriche sollicita un armistice, qui mit fin à la guerre, tandis que les Russes se retiraient en Pologne.