En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ajax le Grand

en grec Aias

Dans la légende mythologique grecque, héros de la guerre de Troie, fils du roi Télamon de Salamine. Cousin d'Achille et d'Ajax le Petit.

Guerrier farouche et impétueux, il est mêlé à tous les épisodes de la guerre de Troie : il fait partie de la délégation envoyée pour convaincre Achille de reprendre le combat, il sauve Ulysse blessé, il repousse à lui seul une attaque des Troyens qui menaçaient d'incendier les vaisseaux achéens, il se bat en combat singulier contre Hector, qu'il parvient à blesser, et, lors des jeux funèbres célébrés en mémoire de Patrocle, il se mesure à la lutte avec Ulysse. C'est lui qui ramène au camp achéen le corps et les armes d'Achille tué au combat ; revendiquant pour cet exploit les armes du héros, il est ulcéré que celles-ci soient attribuées à Ulysse et entreprend de se venger en tuant ses compagnons ; mais, rendu fou par Athéna, il massacre tous les troupeaux du camp en croyant tuer son rival et les chefs de l'armée achéenne. Revenu de son délire, il se suicide en se jetant sur l'épée d'Hector.

Agamemnon et Ménélas, qui voulaient lui refuser une sépulture, furent finalement fléchis par Ulysse. Télamon vengea la mort de son fils en attirant les vaisseaux grecs, au retour de Troie, sur les écueils du cap Capharée.

Dans d'autres versions de la légende, Ajax est tué par une flèche envoyée par Pâris, ou encore, enterré vivant par les Troyens, car Héraklès l'avait rendu invulbérable en le recouvrant d'une peau de lion.